20.9 C
Yaoundé
29 janvier 2023
Les Visages dAfrique – site d'information
Home » CIJ de Bassamba: La MINHDU tient sa promesse.
Actualité Education et Santé Politique

CIJ de Bassamba: La MINHDU tient sa promesse.

L’arrivée de la Reine Mère MACHIAGOUB FOUN KE FET TCHEU’I Célestine Ketcha, épouse Courtes, Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain dans l’arrondissement de Bassamba à plongé la cité dans la joie et la lisse populaire le 17 septembre courant

La Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain la Reine-Mère MACHIAGOUB FOUN KE FET TCHEU’I Célestine Ketcha épouse Courtes était à Bassamba en sa double qualité de Ministre et Présidente de la Section Ndé-Nord. La Maman est venue les mains pleines comme à l’accoutumée. En effet, elle avait inauguré il n’y a pas longtemps, le Centre d’insertion des jeunes de Bassamba, fruit de la promesse du Chef de l’Etat Paul Biya. Ce jour-là, elle avait fait don de matériels pour le Centre en promettant davantage aux bénéficiaires. Le 17 septembre 2020 à 15 heures fut donc le jour de la promesse tenue. Un don costaud ! Du matériel complet pour un orchestre et pour la fanfare destinés à l’école de musique ; du matériel informatique pourpour l’atelier informatique ; des ballons pour le complex de sport. Tout ceci pour l’épanouissement des jeunes de l’arrondissement de Bassamba et environs. Le Directeur du Centre d’Insertion des Jeunes Monsieur Jérémie Ebongue n’a pas tari d’éloges à l’endroit de « la mère. » « Les mots me manquent car la mère nous a gâtés et ne cesse de nous surprendre agréablement ; les mots me manquent pour exprimer masatisfaction. » Comme quoi, la Présidente de la Section de l’OFRDPC du Ndé-Nord demeure séreine, debout et impertubable dans sa lancée permanente pour la concretisation des promesses du Chef de l’Etat aux camerounais malgré les élucubrations d’une bande de complexés qui commanditent des écrits diffamatoires dans certains médias à leur solde. Ils ont certainement la mémoire courte puisqu’ils l’ont combattue de la même manière quand elle était Maire de la Commune de Bangangté avec le resultat que l’on cammait : un budget qui passe de 150 000 000F à 2,5 milliards grâce à la diaspora et une promotion comme Ministre de la République.

Cette cérémonie qui s’est déroulée en présence des autorités administratives et la quasi totalité de la population et des militants du RDPC a plongé la ville dans la joie et la liesse populaire. Et comme dit un proverbe africain,  » Il n’y a pas de rang devant une salle de cinéma qui n’a pas de film. »

Facebook Comments Box

Related posts

Insécurité à Bangangté : La population est aux abois.

Leonard FANDJA

Cameroun : La guerre de succession se poursuit ou alors a-t-elle déjà commencé ?

Leonard FANDJA

Sangmelima : La mort a eu raison de la solidarité agissante

Leonard FANDJA

Leave a Comment