22.7 C
Yaoundé
3 décembre 2022
Les Visages dAfrique – site d'information
Home » Déguerpissements : Douala et Yaoundé sous les feux de la rampe.
Actualité Business Culture et Sociétés Economie Ternissement de l'image du Cameroun

Déguerpissements : Douala et Yaoundé sous les feux de la rampe.

Pendant que les gens pleurent à Douala, à Yaoundé du côté du Ngousso, les gens se frottent les mains.

Pour avoir vu des vertes et de pas vertes, du côté de Nkolmesseng et l’axe lourd Yaoundé-Nsimalen, avec des déguerpissemnts suivis de dédomagements insultants, la Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, la Reine-Mère nationale Célestine Ketcha Courtes, a personnellement suivi le cas des démolissions et déguerpissements du côté de Ngousso, du lieu dit Hôtel Le paradis à Mobil Omnisport. En effet, pendant que les gens pleurent à Douala, du côté de Ngousso, les gens se frottent les mains. C’est avec un sentiments de Joie et de satisfaction que du côté de l’axe hôtel le paradis-Mobil omnisports les gens qui ont déjà perçus ce qui leur revient de droit démolissent leurs maisons. Un des concernés dont nous préférons taire le nom nous dit que grâce au dédommagement perçu, il a, en peu de temps construit une maison décente sur un terrain qu’il avait déjà acquis. Ce dernier ne tarit pas d’éloges à l’endroit de la Ministre et de son Champion Paul Biya dont elle n’a jamais cessé de toujours rehausser son image.

Les oiseaux de mauvais augures

En attendant que les oiseaux de mauvaises augures viennent assener des coups à cette brave dame, digne membre du gouvernement qui descend toujours sur le terrain par souci de contrôler et mener à bout les projets à lui confiés par son Champion le Président Paul Biya, les coups, l’on peut dire sans risque de se tromper que la Reine-Mère, Men Machiagub Ketcha épouse Courtes execute bien ses cahiers de charges malgré les multiples goulots d’étranglements qu’elle rencontre. Cela n’empêche pas que ceux-là qu’elle bouscule dans les mauvaise habitudes lui imputent des situations dont elle n’est ni de près ni de loin responsable. Puisse les gens de Douala avoir aussi un sort semblable à ceux de Ngousso ? Que Dieu veille sur le Cameroun et sur tous ses dirigeants qui s’engagent à faire du bon boulot. Comme dit ce proverbe mauritanien, « La mort est un plat que tout le monde goûtera. »

Facebook Comments Box

Related posts

Caravane des chefs traditionnels pour la paix et l’unité

Leonard FANDJA

Voici la nouvelle équipe manageriale de Camair-Co.

Leonard FANDJA

Enlèvement d’un Journaliste : Le SNJC donne des consignes à ses membres

Leonard FANDJA

Leave a Comment