20.9 C
Yaoundé
29 janvier 2023
Les Visages dAfrique – site d'information
Home » FECAFOOT : N’oubliez pas que l’ennemi ne dort jamais
Actualité Business Culture et Sociétés Economie Education et Santé Football Politique Sports

FECAFOOT : N’oubliez pas que l’ennemi ne dort jamais

Au lieu de faire leur mea culpa après une prestation non ridicule des Lions indomptables au Qatar, les ennemis du peuple camerounais en général et des footballeurs camerounais avec leurs familles en particulier, ne lésinent sur aucun moyen pour pourrir l’environnement autour des Lions. La réalité est que le Président de la FECAFOOT a pris l’engagement de changer l’ordre établi à la fédération pour le bonheur de toute la communauté footballistique du Cameroun. Certes un tel engagement doublé de détermination n’arrange pas ceux qui profitaient du système maffieux qui y régnait. L’audit que Samuel Eto’o Fils a engagé a mis à nu ces fossoyeurs du Cameroun et du football Camerounais, et c’est ce qui explique les tirs groupés contre l’ensemble des responsables de la FECAFOOT et particulièrement de son Président et du Sélectionneur Manager. L’écrire, ne signifie pas que tout a été parfait. Mais notons que le Président Eto’o Fils n’est là que depuis un an. Ce qui impose une indulgence pour cette période de grâce. Certains ont même baptisé Samuel Eto’o Fils, Moussa Dadis Camara, qu’ils tournent en dérision depuis 2009, encouragé par ceux-là dont l’intégrité morale et le courage de l’homme, mettaient en mal leurs intérêt. Nous avons fait cette sortie dans la vidéo attachée, pour vous dire qui est en réalité Moussa Dadis Camara. Veuillez écouter la vidéo jusqu’à la fin pour mieux appréhender la personnalité de ceux-là qui ont trouvé qu’il faut appeler Samuel Eto’o Fils, Dadis Camara. Comme je l’ai dit. Si vous m’appelez Moussa Dadis Camara, j’en serai fier car il est un exemple de probité exceptionnelle, d’intégrité morale, de courage, d’homme rigoureux, d’homme moralisateur et de grand patriote.

Les retombées potentielles de l’expédition qatari

Samuel Eto’o a amené au Qatar pour la plupart, des gens qui ont promu l’image du Cameroun à l’instar de Vanister, Mân’Akonolinga. Le travail abattu là-bas est de nature à faire venir beaucoup de touristes au Cameroun. Cependant, le Cameroun qui est gâté en plages, parcs et autres sites touristiques pour engranger beaucoup de dévises grâce au tourisme peine à y parvenir. Il faut reconnaître que, contrairement aux autres pays comme le Kenya, la Tunisie ou le Maroc pour ne citer que ceux-là, récoltent beaucoup grâce au tourisme. Le talon d’achille du Cameroun est le comportement des hommes en tenue, les contrôles et exactions de ces gens comme beaucoup d’autres camerounais qui découragent le touristes. Samuel Eto’o Fils a joué sa partition, que les autres jouent les leurs pour que le Cameroun engrange des devises grâce au tourisme résultant de l’image que les humoristes et autres ont promue au Qatar. Autrefois, c’est les responsables du ministère ainsi que de la FECAFOOT avec familles et copines qui avaient droit au voyage ; maintenant que la donne a changé, encourageons-là même si nous n’en sommes pas bénéficiaires. Il faudra aussi que ceux qui accompagnent Samuel Eto’o Fils fassent la mue et s’inscrivent dans la même direction que lui et non ramer à contre courant.

Facebook Comments Box

Related posts

Que son programme est chargé !

Leonard FANDJA

Inondations du 21 août 2020 : Le village Bandounga frappé !

Leonard FANDJA

LFPC : Programme de la 3e journée

Leonard FANDJA

Leave a Comment