22.7 C
Yaoundé
27 mai 2022
Les Visages dAfrique – site d'information
Home » Financement des médias : La Russie et la Turquie sont-ils les seuls pays qui financent la presse en Afrique ?
Actualité Economie Politique

Financement des médias : La Russie et la Turquie sont-ils les seuls pays qui financent la presse en Afrique ?

Emmanuel Macron dénonce le financement probable de la chaîne « Afrique Médias  » par la Russie et la Turquie alors que la France aussi finance la presse africaine et a même demandé de sortir la dite chaîne des bouquets influencés par son pays.

Le Président français à défrayé la chronique par ses récentes sorties et particulièrement avec son interview au journal panafricain « Jeune Afrique.  » Pour ce qui est du dénonciation par le Chef de l’état français du financement probable de la chaîne de télévision panafricaine « Afrique Médias, » l’on peut noter que, quand bien même ce financement serait avéré, l’on doit comprendre que ça fait déjà mal à la France et à ses strapontins. Si non, pourquoi le pays qui vassalise les pays africains en leur refusant tout affranchissement de sa tutelle y compris monétaire crie au scandale ? En nous refusant de citer quelques organes financés par le pays de Charles de Gaulle, nous avons quand même envie de dire :« n’est-ce pas ce pays qui finance plusieurs regroupements ou associations de la presse francophone ? » Pourquoi pleurnicher donc ? La méthode consiste à apporter des aides et à offrir des opportunités de voyages et stages. Cette pratique a pour conséquence que les médias bénéficiant du précieux sésame s’érigent en opposition radicale aux pouvoirs très souvent corrompus installés par la France.

Quelques clichés de la politique française en Afrique

Cette presse financée par la France n’accompagne que la politique pyromane de l’Hexagone en Afrique. Tenez ! Cette presse ne peut pas condamner le fait qu’on ferme les yeux sur le retour de l’ex-président centrafricain François Bozize dans son pays en refusant le retour de Moussa Dadis Camara dans le sien. En effet cette politique s’explique par le fait que Bozize doit avec les autres strapontins, renverser l’impertinent Faustin-Archange Touadera qui a comis le crime de solliciter l’assistance Russe pour retablir la paix dans son pays alors que Moussa Dadis Camara qui n’est pas Franc-Maçon viendrait déranger Alpha Conde qui rassure. Il en est aussi du President Laurent Gbagbo renversé par l’armée française, déporté pendant 8 ans à la Hayes, acquitté mais qui ne pouvait pas rentrer dans son pays avant la réelection du défenseur de l’Eco version française.

La presse africaine et particulièrement francophone financée par la France ne peut pas dénoncer cette politique. Si oui dans l’ordre de 10%. La France qui doit toujours approuver les constitutions des pays africains conformément aux accords secrets est toujours accompagnée par cette presse corrompue comme celle qui accompagné les dictateurs corrompus, criminels et voleurs à la tete des « départements d’outre-mer » de la France.

Facebook Comments Box

Related posts

Un militant du MRC de circonscription de Douala 5ème est refugié à Yaoundé

Leonard FANDJA

La Russie nargue l’AFRICOM en prenant en main le maintien de la paix en Afrique ?

Leonard FANDJA

Message de fin d’année du Chef de l’Etat : La réaction du Ministre de l’Habitat et du Développement Ubain.

Leonard FANDJA

Leave a Comment